Carrières

Acteurs du secteur de l’assurance, 5 bonnes raisons d’opter pour le cloud souverain et de confiance

Résumé

Le « move to cloud » dans le secteur de l’assurance est désormais en marche et les enjeux métier pour la prochaine décennie seront adressables plus rapidement grâce au cloud.

Les offres de cloud souveraines, de confiance et réversibles vont faciliter la mise en conformité face à des exigences règlementaires de plus en plus fortes et nombreuses du secteur de l’assurance et de la banque assurance.

Les possibilités offertes par l’IA sont multiples et l’accélération du recours à l’IA comme levier de compétitivité va booster l’usage du cloud du secteur.

Lorsque l’on interroge les assureurs (étude menée par l’Argus de l’assurance et SAS en 2022) sur les grands enjeux auxquels ils devront faire face les prochaines années, bon nombre d’entre eux font écho à l’utilisation du cloud. Au-delà de ces enjeux métier, de nombreux autres facteurs vont accélérer le passage au cloud du secteur.

L’adoption du cloud est selon la dernière étude World Cloud Report du Capgemini Research Institute considérée par 89 % des cadres supérieurs comme cruciale pour la flexibilité, l’agilité et l’innovation nécessaires à l’essor du secteur.

Le « move to cloud » dans le secteur de l’assurance est désormais en marche.

Des enjeux métiers pour la prochaine décennie adressables plus rapidement grâce au cloud

Une expérience client fluide et sans couture, de la proximité et de la simplicité

Ces critères sont clef à l’heure de l’émergence des insuretech qui misent principalement sur cet aspect pour attirer des clients. Le niveau d’exigence des clients en matière d’expérience client, de réactivité attendue, de simplicité d’utilisation des services est à la hauteur des expériences qu’ils peuvent avoir dans d’autres secteurs notamment auprès des acteurs du e-commerce. Afin d’adresser cet enjeu, la réactivité et l’agilité du SI est souvent au centre. L’élasticité, l’immédiateté, la puissance du cloud sont autant d’éléments qui vont permettre d’adresser cet enjeu.

Une vision client consolidée

Les SI des acteurs de l’assurance ont pour la plupart un « legacy » très lourd, des SI silotés, l’absence de passerelles qui ne permettent pas un accès simple à la data, des process de réconciliation lourds… L’obtention d’une vision globale, à 360° passe entre autres par l’harmonisation d’outils ce que le cloud peut apporter simplement.

Une meilleure connaissance client

La connaissance client permet bien évidemment de proposer un service plus adapté et satisfaisant mais elle permet aussi de proposer de nouvelles solutions services et produits plus innovantes. Le secteur de l’assurance dispose de volumes de données colossaux, pouvoir traiter ces données supposent de disposer de puissances de calcul importantes ce que le cloud propose. Outre la capacité via l’hébergement de « data plateformes », le cloud a l’avantage du coût via la consommation à la demande car la nécessité de puissance de calcul et donc de ressources n’est pas linéaire. La mutualisation des ressources offertes par le cloud public est ainsi un élément très avantageux.

L’accélération du recours à l’IA comme levier de compétitivité va booster l’usage du cloud

Les possibilités offertes par l’IA sont multiples et on n’en est qu’au début.
Le secteur de l’assurance est bien évidemment aussi concerné et les cas d’usage sont d’ores et déjà nombreux :

Automatisation totale ou partielle de la souscription ou du traitement des sinistres

Transcription numérique des conversations téléphoniques, des feuilles de soins…

Traitement des e-mails (exemple d’une société d’assurances qui reçoit 2/3 millions d’e-mails par an de clients, traités par une IA qui les distingue et les route automatiquement, ce qui permet dans 90% des cas d’apporter immédiatement la bonne réponse au client

L’utilisation du cloud est une condition préalable au déploiement de l’IA dans la plupart des cas car nécessite des ressources de calcul très importantes sur des laps de temps très courts.

Développer ses propres outils dans ce domaine serait un énorme investissement et représenterait un risque car nécessiterait entre autres des mises à jour permanentes et une maintenance parfaite pour minimiser les risques de cyberattaques.

Le cloud, un accélérateur de mise en conformité face à des exigences réglementaires de plus en plus fortes et nombreuses

Dans le cadre de sa stratégie d’Open Data, le régulateur européen des assurances, l’Eiopa, a lancé l’initiative Open Insurance afin de créer des API (Application Programming Interface) communes pour les assureurs. Une initiative qui va permettre d’accélérer la digitalisation du secteur et le passage au cloud, bloquée depuis des décennies par des approches individualisées. Aujourd’hui, des acteurs majeurs du secteur de l’assurance tels que la MACIF, Covéa, BNP Paribas, la MAIF, Generali… sont d’ores et déjà dans le cloud.

Le secteur de l’assurance et de la banque assurance sont, depuis de longue date, soumis à des exigences règlementaires fortes. L’accélération des risques cyber a vu apparaître de nouvelles exigences (NIS2, Dora…) afin de garantir notamment les citoyens sur la protection des données collectées par les banques et assurances et autres secteurs.

Le cloud se révèle être un très bon bouclier contre les cyberattaques pour de multiples raisons : ressources expertes utilisant les technologies les plus avancées, gestion des accès fortes, mise en œuvre de techniques de chiffrement et authentification fortes, garanties de résilience opérationnelle…

Des offres de cloud souveraines, de confiance et réversibles
enfin disponibles sur le marché

Il est abusif de n’invoquer que le conformisme du secteur comme raison principale de la non-migration vers le cloud, deux raisons majeures souvent oubliées entrent dans l’équation :

Pas d’offre de cloud souverain et de confiance disponible :

En effet, il est clef de pouvoir garantir que d’une part les données soient hébergées sur le territoire national ou à minima européen et à l’abri des lois extraterritoriales et d’autre part garantir que les solutions cloud bénéficient du plus haut niveau de sécurité, ce que la qualification SecNumCloud (décerné par l’ANSSI) apporte.

Peu ou pas d’offres qui assurent indépendance et réversibilité :

En effet, les assureurs sont à la recherche de solutions qui ne créent pas un enfermement propriétaire, qui assurent une réversibilité totale grâce notamment au recours aux logiciels libres ou à l’open source et garantissent des conditions transparentes.

« Philosophiquement, les gens ont du mal à se dire que sortir les données de l’entreprise ne comprend pas de risque. Cette idée-là meurt petit à petit car on se rend compte que c’est sécurisé plutôt que d’être en interne et pillable plus facilement. Cet aspect sécurité est en train de changer en fonction des indicateurs de maturité des entreprises. Il y a aussi des enjeux plus anciens de souveraineté et de cloud. Sachant que les grands providers sont américains donc si on veut un pacte Global Cloud, c’est américain, et philosophiquement, cela nous pose un problème de dire que les données de nos clients sont hébergées sur des serveurs américains. C’est un no go » Citation issue de l’étude Argus de l’Assurance/SAS

Le multi-cloud, une option plébiscitée

Le multi-cloud est une option privilégiée par de nombreux assureurs pour plusieurs raisons :

Utilisation de plusieurs fournisseurs en parallèle afin de bénéficier des points forts des différents d’environnements

Agilité accrue qui découle d’une stratégie multi-cloud (Passer à un autre fournisseur de cloud computing si un fournisseur existant change sa politique de prix ou si l’étendue des services ne répond plus aux besoins au fil du temps)

Conformité aux réglementations qui exigent que les entreprises aient une stratégie de sortie et qu’elles puissent être en mesure de déplacer leur informatique d’un fournisseur de cloud à un autre ou à leur propre centre de données selon les besoins

Le cloud, c’est indéniable présente de nombreux avantages et les enjeux auxquels le secteur est confronté en font une solution qui va devenir incontournable au fil du temps. L’offre s’étoffant de plus en plus avec l’apparition d’acteurs comme NumSpot, cloud souverain et de confiance, les assureurs peuvent désormais considérer le « move to cloud » avec plus de sérénité.

A propos de NumSpot

NumSpot est un acteur du cloud souverain et de confiance. Né de la volonté de 4 entreprises françaises de premier plan des secteurs public et privé (Banque des Territoires, Docaposte, Dassault Systèmes et Bouygues Télécom), NumSpot propose une offre de cloud indépendant, souverain et robuste adossé au IaaS d’OUTSCALE qualifié SecNumCloud. NumSpot est un cloud réversible et transparent, basé principalement sur l’open source et des solutions européennes. L’offre NumSpot s’adresse prioritairement aux secteurs confrontés à une forte sensibilité des données (secteur public, santé, services financiers et assurance, OIV et OSE) en France et en Europe, et à la recherche d’une solution souveraine et de confiance en accord avec les règlementations RGPD et européennes. NumSpot fait ainsi le choix d’œuvrer pour l’intérêt général en proposant un véritable pacte de confiance entre un fournisseur de cloud, ses clients et les citoyens européens. 

Ça pourrait
vous intéresser

Résumé SecNumCloud est une qualification de sécurité proposée par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) pour les prestataires de services cloud offrant...

6 min de lecture
Qu'est-ce qu'un cloud de confiance ?

Résumé Un cloud de confiance est un service cloud garantissant confidentialité, intégrité et disponibilité des données gérées par le prestataire, conformément aux réglementations françaises et...

3 min de lecture
Les avantages de la protection de données offerte par le cloud souverain par rapport à un cloud non souverain

Résumé Le cloud souverain protège la souveraineté des données en les hébergeant dans des environnements cloud contrôlés par des entités souveraines Avec l’ajout de la...

4 min de lecture

Trouver

Un partenaire

Découvrez la liste des partenaires embarquant les technologies NumSpot (éditeurs,
intégrateurs, distributeurs, revendeurs, sociétés de conseil)

ALEIA
Produits

Gestion et opérations
Compute
Containers
Network
Storage
Database
Security and identity
Developers

Solutions

Gestion et opérations
Compute
Containers
Network
Storage
Database
Security and identity
Developers

Produits & disponibilités